in , ,

Yvan Le Bolloc’h en colère : « Mais qu’est-ce qu’on vous a fait ?! [..] Je ne veux pas crever au boulot ! »


Yvan Le Bolloc’h participait à un débat organisé par BFM TV autour de la mobilisation contre la réforme des retraites. Face au député de La République en Marche Bruno Questel, le comédien, très touché par la crise sociale que traverse le pays, demande des explications.

Yvan Le Bolloc’h revient sur la récente réforme du chômage qui va toucher en premier lieu les foyers précaires et les jeunes. Il questionne son interlocuteur sur la fermeture dans le même temps de « l’Observatoire National de la Pauvreté » par le gouvernement.

« Mais qu’est-ce qu’on vous a fait ?! Mais qu’est-ce qu’on vous a fait enfin franchement ! On a le meilleur système de retraite au monde, hérité du Conseil national de la Résistance, et aujourd’hui vous venez tout foutre en l’air à l’approche des fêtes de Noël! »

LIRE AUSSI : Grèves et gilets jaunes : Yvan Le Bolloc’h et Bruno Gaccio se payent les stars du showbiz

Emission entière qui dure 3H10 :

VOIR AUSSI : Yvan Le Bolloc’h sur les Gilets Jaunes : « Comment il s’endort, Castaner, tous les soirs ? »

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire
  1. Pour avoir de l’argent pour la retraite nous devons recréer des entreprises en France et les Français doivent acheter français. Beaucoup de métiers n’existent plus et les Chinois ne vont pas payer nos retraites. Plus on aura de travail pour les jeunes et plutôt on pourra partir en retraite

  2. Nous avons oublié les causes à effet et les effets dominos.
    Le client est roi ! C’est lui qui décide qui il va faire travailler.
    Par le choix de nos achats de produits importés, nous avons détruit, sans le remarquer, plusieurs millions d’emplois.
    Depuis 40 ans, en France, nous ne fabriquons pratiquement plus de textiles, d’habits, de chaussures, de matériel de bricolage, ni l’électroménager. On pensait garder les métiers « intelligents et technologiques ». Mais pas de chance, tout est parti : téléphone, télévision, ordinateur, chaîne Hifi, imprimante….enfin pratiquement tous nos objets du quotidien!
    Pourquoi les matières premières des médicaments sont-elles aussi fabriquées à l’étranger ? Cela occasionne parfois la rupture de stocks de certains médicaments.
    L’achat de ces produits importés a favorisé la création et l’expansion des lobbies qui se sont arrangés avec nos lois pour l’optimisation fiscale. L’argent reste dans les paradis fiscaux.
    Nous avons déjà trop détruit !
    Nous avons laissé partir toute cette création de richesses et de travail qui permettait de rémunérer correctement les salariés et les retraités.
    On veut nous faire croire qu’il faut aller toujours plus vite, mais pour faire quoi ? Pour le moment, la seule chose qui va vite c’est la disparition du monde animal, la pollution des océans par les plastiques ainsi que la pollution de l’eau potable et des sols de cultures par les pesticides. Ces pesticides détruisent les micro-organismes, les insectes. Ils tuent les oiseaux, les abeilles qui polonisent les plantes.
    La solution : recréer des entreprises en France afin que nos enfants aient du travail et un avenir.
    Nous devons changer notre façon de penser et mettre notre intelligence au service de l’humain, de la nature et protéger la faune et la flore.
    Pour maintenir notre Sécurité Sociale et des retraites convenables, nous devons à tout prix acheter français.
    Il faut aussi cesser l’obsolescence programmée vecteur de CO2 et de millions de tonnes de déchets, inutilement. Il faut cesser le gaspillage alimentaire : pratiquement 50% des aliments sont jetés, ce qui représente en France 10 millions de tonnes par an, et entre 15 et 20 milliards d’euros.
    Chassez les lobbies de Bruxelles avant que cela ne détruise l’Europe !
    Plus d’excuses : nous avons les machines, les technologies, le savoir-faire et la main-d’œuvre .
    Nous devons produire une alimentation équilibrée, saine, sans pesticides ni engrais chimiques.
    Il est indispensable de rémunérer correctement nos agriculteurs.
    Les agriculteurs sont des professionnels, ils doivent à nouveau avoir le droit de gérer eux-mêmes les semences, leur culture, comme c’était le cas avant les lobbies. Le prix des céréales devrait être gérer par les différents états et non par les actionnaires de la bourse.
    Une alimentation saine est le meilleur médicament pour notre santé.
    Beaucoup de maladies pourraient être évitées grâce à une alimentation équilibrée. On peut voir des vidéo-conférences données par le Professeur JOYEUX, cancérologue, sur le net.
    En changeant notre alimentation, nous avons pu stopper l’arthrose déformante des doigts de mon épouse. A l’école, il faudrait donner à nos enfants toutes les informations sur une alimentation saine, apprendre les bons gestes pour ménager son corps (surtout le dos).
    ECONOMIE des millions d’euros pour la Sécurité Sociale.
    Récupérer le méthane des déchets organiques permet de fabriquer de l’électricité et ainsi faire rouler des voitures et des bus sans polluer. Cela peut être fait dans tous les villages et va créer énormément d’emplois.
    Il faut réduire les charges sur tous les salaires et donner la différence aux salariés. Ainsi le SMIC aussi sera rehaussé ; ceci marquera une vraie différence entre les gens dépendants et ceux qui travaillent.
    La création de toutes ces entreprises évite de payer du chômage, permet d’embaucher du personnel médical dans les hôpitaux, des professeurs dans les écoles tout en les rémunérant décemment. Elle permet également de donner quelques milliards d’euros par an à la recherche médicale.
    Un équilibre intelligent pour l’Europe : le 60-40.
    60% doivent être fabriqués dans chaque pays, 40% peuvent être importés.
    Il faut vraiment amplifier le MADE IN France. Mais il faut que le Made in France soit fabriqué en France !
    Pendant 40 ans, nous avons favorisé l’importation détruisant ainsi les métiers et les emplois de nos enfants.
    Pour amorcer le changement, l’idée serait que, PENDANT 3 MOIS, tous les Français achètent français.
    Si on ne trouve pas le produit fabriqué en France, on ne l’achète pas ! SOYONS CHAUVINS !
    Il est temps de construire une économie centrée sur l’humain qui profite à tous et non à quelques privilégiés.
    La puissance que nous avons par le choix de nos achats est colossale, nous pouvons TOUT CHANGER.
    L’avenir appartient au peuple français et non aux lobbies !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pietraszewski auchan employée viree

Le nouveau « Ministre des retraites » avait mis à pied une employée syndiquée pour une erreur de 0,80€ à Auchan

Une députée LREM arrache le micro des mains d’un interlocuteur lors d’un débat sur les retraites