in , ,

Violences policières. Irène, gréviste RATP, essayait seulement de ramasser son téléphone


Irène, mère de deux enfants, fait partie de ces personnes qui ont été victimes de violences policières lors de la manifestation contre la réforme des retraites le 9 janvier.

Irène, conductrice sur la ligne 9, a eu le malheur de vouloir récupérer son téléphone tombé à terre. Comme elle l’explique plus bas, ce téléphone est cher à ses yeux puisqu’il contient les photos de ces deux enfants. Face à elle, un policier déchaîné qui n’a pas hésité à la frapper à la tête.

La manifestation d’hier a été violemment réprimée par les forces de l’ordre. A l’heure où le bras de fer entre les syndicats et le gouvernement n’en fini pas, la Préfecture de Police semble avoir fait le choix du pourrissement des manifestations par la violence.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire
    1. Pingback:

    2. Pingback:

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    La météo australienne ne voit aucune signe de pluies suffisantes pour éteindre les incendies géants

    L’épouse du livreur décédé Cédric Chouviat témoigne : « La police m’a menti »