Les Etats-Unis autorisent les vaccins Pfizer et Moderna pour les enfants dès l’âge de 6 mois

vaccins Pfizer et Moderna covid-19 etats unis enfant pfizer moderna fda

La FDA américaine a autorisé les vaccins Pfizer et Moderna contre le Covid-19 pour la vaccination des enfants dès l’âge de 6 mois. Une décision controversée à l’heure où les plaintes pour des effets secondaires du vaccin se multiplient.

Sommaire

La FDA valide les vaccins pour les enfants dès l’âge de 6 mois

La Food and Drug Administration, qui autorise la commercialisation des médicaments sur le territoire des Etats-Unis, a publié un communiqué pour annoncer l’autorisation de la vaccination contre le Covid-19 des enfants dès l’âge de 6 mois. Les vaccins Moderna et Pfizer-BioNTech ont été choisis par la FDA.

« Aujourd’hui, la Food and Drug Administration des États-Unis a autorisé l’utilisation d’urgence du vaccin Moderna COVID-19 et du vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19 pour la prévention du COVID-19 pour inclure l’utilisation chez les enfants dès l’âge de 6 mois », peut-on lire sur le site fda.gov.

fda vaccins pfizer et moderna enfants usa 6 mois

Eviter les cas graves chez les enfants grâce aux vaccins Pfizer et Moderna

La FDA assure que l’évaluation et l’analyse de l’innocuité, de l’efficacité et des données de fabrication de ces vaccins ont été rigoureuses et complètes.

L’agence a déterminé que les avantages connus et potentiels des vaccins Moderna et Pfizer-BioNTech COVID-19 l’emportent sur les risques connus et potentiels dans les populations pédiatriques autorisées à être utilisées pour chaque vaccin.

«De nombreux parents, soignants et cliniciens attendaient un vaccin pour les jeunes enfants et cette action contribuera à les protéger dès l’âge de 6 mois. Comme nous l’avons vu avec les groupes d’âge plus âgés, nous nous attendons à ce que les vaccins pour les jeunes enfants offrent une protection contre les conséquences les plus graves du COVID-19, telles que l’hospitalisation et la mort », a déclaré le commissaire de la FDA, Robert M. Califf, MD.

Un comité d’experts indépendants a également voté à l’unanimité (21-0) la recommandation du vaccin chez les plus jeunes enfants après avoir « évalué leur sécurité et leur efficacité ».

Les critiques fusent contre la FDA et Pfizer

De nombreux américains ont dénoncé cette nouvelle autorisation de la FDA alors que les témoignages d’effets secondaires chez les vaccinés se multiplient. Beaucoup s’interrogent sur cette autorisation alors que presque tous les enfants ont une infection au Covid-19 bénigne.

Le sénateur du Wisconsin, Ron Johnson, a fait part de son incompréhension quant à cette nouvelle décision de la FDA.

« Le responsable de la FDA, le Dr Peter Marks, affirme que les enfants vaccinés ont une myocardite multipliée par 5. Pourquoi diable poussent-ils le vaccin COVID sur les bébés ? Nous ne connaissons toujours pas le profil d’innocuité à long terme de ces vaccins », a écrit le sénateur sur Twitter.

Robert Francis Kennedy Jr, neveu de l’ex-président des Etats-Unis, John Fitzgerald Kennedy, connu pour être un militant et avocat spécialisé dans le droit environnemental, a également dénoncé la décision de la FDA.

« Ce que les membres du comité consultatif sur les vaccins de la FDA ont vu et entendu lors de la réunion de mercredi aurait dû les empêcher de recommander l’autorisation des vaccins COVID-19 pour les enfants aussi jeunes que 6 mois – mais ce n’est pas le cas », a-t-il écrit sur Twitter.

Les français ne veulent pas vacciner leurs enfants

En France, la vaccination contre le Covid-19 est autorisée dès l’âge de 5 ans avec l’autorisation d’un seul parent. Cependant, elle n’est pas obligatoire et cela se ressent dans les statistiques.

Selon Nicolas Berrod, journaliste Le Parisien, seulement 5,2% des enfants de 5 à 11 ans ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19.

Pour l’instant, la vaccination contre le Covid-19 des enfants de 6 mois à 5 ans n’est pas à l’ordre du jour en France. Cependant, la décision de la FDA pourrait ouvrir la voie en Europe dans les prochains mois. Une question sensible pour de nombreux parents qui peuvent très bien être vaccinés mais qui ne voient pas l’intérêt pour leur enfant.


NOUS SOUTENIR

Soutenir financièrement Issues.fr c’est assurer la pérennité et le développement d’un média indépendant qui partage des clés de lecture variées pour comprendre et analyser notre monde en mutation. 

Soutenez Issues.fr sur Tipeee

rebeu deter macron influenceur

Un influenceur révèle que le gouvernement Macron lui aurait proposé 50 000 euros

crise alimentaire mondiale prix du blé russie ukraine

Les 4 facteurs majeures qui vont déclencher une crise alimentaire mondiale