in , ,

Une femme de 66 ans en larmes accuse un policier : « Il m’a mis un coup de poing dans la figure, je suis tombée »


Le journaliste indépendant, Djemadine, qui couvrait les manifestations à Toulouse, a enregistré le témoignage poignant d’une femme de 66 ans frappée au visage par la police. Sous le choc, elle témoigne en larmes.

« Au moment où je suis passée entre deux policiers, celui de derrière m’a frappée. […] On m’a frappée. Un coup de poing dans la figure. Je suis tombée et une personne est venue me ramasser. »

« Un des CRS a commencé à me tutoyer, à me dire tu pars de là. Je l’ai regardé, je lui ai dit, excusez moi mais je pourrais être votre grand-mère. Je vous respecte, je vous vouvoie, vous me vouvoyez ».

« Je ne comprends pas. Je suis juste venue manifester mon mécontentement du 49.3 ».

Le témoignage de cette femme de 66 ans, venue juste exprimer son mécontentement face à une entorse à la démocratie, a choqué les internautes. Les messages ne laissent aucun doute quant à la radicalisation des esprits. La violence des policiers est visiblement en train de créer une colère inédite dans le pays.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coronavirus. Ces cartes de la NASA montrent la chute spectaculaire de la pollution en Chine

Un sénateur LREM claque la porte du parti après le recours au 49.3, les internautes le félicitent