in , ,

Un gréviste aux policiers : «Arrête avec ton flingue..on fait quoi de mal là..il y a des femmes et des enfants ici… »


Le cri de désespoir de ce gréviste donne des frissons. A nouveau, lors de la dernière manifestation contre la réforme des retraites, la répression des forces de l’ordre n’a épargné personne même pas les sapeurs-pompiers.

Ce gilet orange de la SNCF, stressé et en colère de voir les forces de l’ordre cibler la foule avec leurs armes, a poussé un cri de désespoir pour toutes les victimes de la répression policière.

En France, pays des Droits de l’Homme, de plus en plus de français ont peur de manifester car ils craignent pour leur intégrité physique. Les photos de gilets jaunes au visage ensanglanté restent à jamais marquées dans les mémoires.

VOIR AUSSI : Un policier dénonce Edouard Philippe : « la seule réponse politique c’est qu’on tape plus fort »

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Moscou des températures inégalées depuis 133 ans et toujours pas de neige

Benjamin Amar (CGT) : « Cette réforme, elle a un environnement naturel, c’est les poubelles de l’histoire sociale ! »