in ,

Sanofi envisage de supprimer 1000 emplois en France après avoir distribué 4 milliards ‎d’euros de dividendes


Sanofi envisage de supprimer des centaines d’emplois et discutera prochainement des étapes avec les représentants du personnel au cours des prochains jours. Cette décision vient du PDG Paul Hudson qui souhaite économiser deux milliards d’euros.

Selon l’agence de presse Reuters, qui cite plusieurs sources internes, l’entreprise pharmaceutique française va supprimer environ 1 000 emplois en France. La volonté de réduire les coûts de 2 milliards d’euros d’ici 2022 avaient été annoncée par le nouveau PDG Paul Hudson dès décembre 2019 soit trois mois après son arrivée.

 « Le COVID-19 (pandémie) avait ralenti l’annonce, mais (les mesures) font partie de la feuille de route du PDG », a déclaré l’une des sources.

Emmanuel Macron avait annoncé un soutien financier de 200 millions d’euros

Ces informations interviennent alors qu’Emmanuel Macron a annoncé il y seulement dix jours que le gouvernement allait soutenir financièrement le groupe pharmaceutique à hauteur de 200 millions d’euros pour favoriser la production et la R&D.

Durant la crise sanitaire, les membres du gouvernement ont promis de relocaliser une partie de la production des médicaments après des craintes de pénuries. 80% des principes actifs pharmaceutiques utilisés en Europe sont fabriqués hors de l’espace économique européen.

Sanofi avait annoncé lors de la visite d’Emmanuel Macron qu’elle investira 610 millions d’euros sur deux sites français pour en faire un pôle dédié à la recherche, au développement et à la production de vaccins, avec environ 200 nouveaux emplois qui devraient être créés sur l’un des sites.

Une bien maigre compensation pour l’Etat qui soutiendra de nouveau financièrement une firme qui choisit de licencier ses employés pour réduire les coûts et redistribuer les bénéfices aux investisseurs privés.

Près de 4 milliards d’euros de dividendes

De nombreux observateurs critiquent la redistribution des dividendes de la multinationale pharmaceutique.

« Sanofi distribue 4 milliards d’euros de dividendes à ses actionnaires privés (dont 200 millions d’euros à Blackrock) alors que 80% de ses revenus en France dépendent des remboursements de la Sécurité sociale », exlique l’économiste Maxime Combes sur Twitter.

Olivier Bogillot, président de Sanofi France, avait confirmé que le laboratoire « dépend à plus de 80% de la Sécurité sociale » française.

La CGT Sanofi avait fait un communiqué fin avril pour dénoncer les 3.95 milliards d’euros de dividendes distribués en pleine crise économique et sanitaire.

Après Air France et Renault, c’est Sanofi qui profite de l’argent public tout en supprimant des emplois. Un nouveau camouflet pour Emmanuel Macron qui risque de voir les mouvements sociaux s’amplifier dans les prochains mois à l’heure où la crise économique n’en est qu’à ses débuts.

LIRE AUSSI : Malgré 7 milliards d’euros de soutien de l’Etat, Air France pourrait supprimer 8000 à 10000 emplois

LIRE AUSSI : Le gouvernement ne forcera pas Renault à garder ses usines en France

Likez notre page facebook!

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Krach financier : le « Coronakrach » est loin d’être terminé

Yémen : entre la guerre et le Covid-19, la famine pourrait toucher 2.4 millions d’enfants