in , ,

Le Préfet Lallement s’excuse après avoir accusé les personnes hospitalisées à cause du coronavirus de ne pas avoir respecté le confinement


Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, connu pour ses sorties contre les gilets jaunes, a de nouveau fait parler de lui en accusant les personnes hospitalisées lors de l’épidémie de coronavirus de ne pas avoir respecté le confinement.

« Ceux qui sont aujourd’hui hospitalisés, qu’on trouve dans les réanimations, sont ceux qui au début du confinement ne l’ont pas respecté. »

Ces accusations basées sur aucune preuve ont rapidement provoqué un tollé sur les réseaux sociaux . De nombreuses personnalités ont demandé sa démission.

« Au-delà des bornes il n’y a plus de limite. Voir le préfet Lallement, face grimaçante du régime. Pour lui, ceux qui sont malades ou qui sont morts l’ont bien cherché ! Écoeurant. L’état d’urgence sanitaire ne doit pas avoir ce visage insultant. Les gens doivent être respectés ! », a déclaré Jean-Luc Mélenchon sur Twitter.

« Selon le préfet de police de Paris Lallement – spécialiste bien connu en virologie -, les patients en réanimation sont ceux qui n’ont pas respecté le confinement. Ils méritent leur sort, c’est ça ? Pas dans le bon « camp » eux non plus ? Psychopathe », a pour sa part réagi François Boulo, militant gilet jaune et avocat.

L’économiste Thomas Porcher a demandé la démission du Préfet après ses propos :

« Il y a des centaines de morts par jour. Des milliers de personnes en réanimation. Des familles dans l’angoisse. Des salariés et soignants exposés sans protection. Les propos de Lallement sont une honte. Démission ».

Le Professeur Frédéric Adnet, du Samu de Seine-Saint-Denis, a jugé les propos du Préfet « scandaleux, il doit démissionner’.

Après les nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, le Préfet Lallement a fait une conférence de presse afin de s’excuser pour les propos qu’il avait tenus quelques heures avant.

« C’est une erreur et je la regrette », a déclaré Didier Lallement.

Des excuses qui ne suffisent pas à calmer la colère des proches de personnes en réanimation comme cette internaute qui se présente comme la mère d’un caissier.


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une médecin russe qui distribuait des masques arrêtée après avoir dénoncé le manque de moyens des soignants

Les personnes obèses infectées par le coronavirus présentent un risque plus élevé d’être gravement malade