in , ,

Arnaud Montebourg accuse Macron sur Veolia : “C’est une vente truquée […] un scénario à la russe !” |VIDEO

Veolia, numéro 1 en France de la distribution d’eau et du traitement des déchets, a acheté son principal concurrent Suez. Ce nouveau scandale politico-industriel est mis en suspens par le tribunal judiciaire de Paris qui a gelé l’acquisition de 30% des actions de Suez suite à une action en justice des salariés. Ces derniers se sont déclarés mal-informés par leur direction.

Selon Arnaud Montebourg, ancien Ministre de l’Economie sous François Hollande, cette vente est un cadeau d’Emmanuel Macron à un important soutien financier, Antoine Frérot, patron de Veolia.

“C’est une vente dolosive qui devra être annulée. C’est un scénario à la Russe”, déclare Arnaud Montebourg face à Pascal Perri.

Sur LCP, Arnaud Montebourg a également évoqué “une grave faute de l’Etat” qui officiellement était opposé à la vente de Suez mais qui officieusement poussait à l’inverse. Veolia pourrait avoir acheté les parts d’Engie chez Suez grâce à des proches de l’Etat.

“C’est l’Etat qui a nommé Clamadieu (président du conseil d’administration d’Engie) pour faire ça”, explique l’ancien Ministre de l’Economie.

Ce nouveau scandale pourrait bien refaire sortir d’autres affaires où le nom d’Emmanuel Macron est souvent cité. La plus connue est bien sûr la vente de la branche énergie du groupe Alstom  à l’américain General Electric.

Dans le cadre de la commission d’enquête sur «les décisions de l’État en matière de politique industrielle», qui englobait la cession d’Alstom, le député Olivier Marleix avait mené une série d’auditions pour comprendre le contexte et les conditions de la cession d’Alstom Énergie à General Electric. Il en est venu à soupçonner un «pacte de corruption» qui aurait pu bénéficier à Emmanuel Macron alors Ministre de l’Economie.

LIRE AUSSI : Liens entre BlackRock et la réforme des retraites : un député LR demande des explications

Lire l’édito : « La fin du monde approche et c’est une bonne nouvelle » : mouais… (édito)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    En 1974, le JT mettait déjà en avant le covoiturage |VIDEO

    50% de l’épargne accumulée depuis le confinement est détenu par les 10 % des Français les plus riches