in ,

Sibeth Ndiaye : « A aucun moment, on ne m’a demandé de mentir sur les masques »… Vraiment ?


Sibeth Ndiaye a été interrogée par la commission sénatoriale sur la gestion du Covid-19. L’ancienne porte-parole a assuré qu’elle n’avait pas menti sur la question des masques et a accusé les français de ne rien comprendre à la science.

« Nous avons dit ce que nous savions. »

 Face à René Paul Savary, sénateur de la Marne et vice-président de la commission d’enquête, Sibeth Ndiaye a déclaré n’avoir jamais menti pendant la crise sanitaire. /

Sibeth Ndiaye a pourtant déclaré à plusieurs reprises que le port du masque n’était pas nécessaire avant de se rétracter quelques mois après lorsque les stocks étaient enfin disponibles.

Plutôt que de faire son mea-culpa, l’ancienne membre du gouvernement a accusé les français de ne rien comprendre aux méthodes scientifiques.

Les internautes ont été nombreux à accuser l’ancienne porte-parole de mentir à nouveau. Certains ont publié des montages photos et d’autres des extraits de ses sorties médiatiques alors que la crise battait son plein et que les soignants comme les citoyens s’insurgeaient contre le manque de protections individuelles.

Parmi les sorties qui reviennent le plus régulièrement sur les réseaux sociaux, on peut entendre Sibeth Ndiaye déclarant qu’il n’y a pas de risque de pénurie de masques alors que les soignants se plaignaient de ne pas en avoir en plein pic épidémique.

L’autre vidéo la plus connue est celle où Sibeth Ndiaye qui justifie qu’on ne donne pas de masques aux citoyens en pleine crise épidémique car on ne saurait pas s’en servir.

« Moi je ne sais pas utiliser un masque parce que ce sont des gestes techniques précis », déclarait la porte-parole du gouvernement.

Un autre entretien de l’ex-porte-parole du gouvernement, réalisé deux semaines après que l’Académie Médecine a recommandé le port du masque généralisé :

Dès le 20 janvier, de nombreuses pharmacies françaises avaient déclaré être en rupture de stock de masques après l’annonce de plusieurs cas de coronavirus en France. Début mars, plusieurs médecins avaient réalisé des vidéos pour dénoncer le manque d’équipements de protection et avaient découvert que deux semaines avant, le gouvernement avait décidé de faire acheminer 17 tonnes de matériel médical à destination des équipes soignantes de Wuhan.

Tandis que les scientifiques chinois alertaient sur l’urgence de généraliser le port du masque, en France, les différents ministres continuaient de dire que le masque n’était pas nécessaire. Une excuse pour ne pas évoquer un stock stratégique dilapidé pour des questions budgétaires et un manque de préparation alors que l’Ambassade de France en Chine avait alerté dès fin 2019 sur l’apparition du virus. Le collectif C-19 composé de soignants avait d’ailleurs annoncé avoir déposé plainte contre l’ex-Ministre de la Santé, Agnès Buzin, et contre l’ancien Premier Ministre, Edouard Philippe.

Désormais, le masque est obligatoire même à l’extérieur dans de nombreux départements de France. Cette décision du gouvernement basée sur aucun « consensus scientifique » provoque l’incompréhension des citoyens tout comme la majorité des médecins. La nécessité du masque en extérieur n’est pas prouvée surtout dans les rues peu fréquentées. Malgré tout, les amendes explosent comme l’a fièrement annoncé le Ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin,… sans porter de masque. L’avocat du collectif « Victimes coronavirus France » a annoncé qu’il allait attaquer tous les arrêtés obligeant le port du masque en extérieur car non fondés scientifiquement.

Avant Sibeth Ndiaye, c’est Florence Parly, ministre de la Défense, qui a avoué devant la commission d’enquête du Sénat avoir menti sur les mesures sanitaires imposées aux militaires revenant de Wuhan. Ces derniers n’ont pas été testés ni confinés contrairement à ce qu’elle avait déclaré sur un plateau de télévision. Ces manquements sont peut-être responsables de la création de plusieurs clusters dans l’Oise.

LIRE AUSSI : Mensonge politique sur le masque : « Cette histoire-là, c’est le sang contaminé puissance 10 »

LIRE AUSSI : Le tribunal administratif de Lyon s’oppose à l’obligation sans condition du port du masque à l’extérieur

LIRE AUSSI : Covid-19 : une étude dans un car chinois valide la thèse de la transmission aérienne

Likez notre page facebook!


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des classes bondées alors que le gouvernement demande aux étudiants d’être plus responsables

Greta Thunberg annonce le retour des grèves pour le climat dans le monde entier