in , ,

« Macron décalé de la réalité a misé sur un corps social docile alors que le rejet du système n’a jamais été aussi violent »


A travers un excellent éditorial sourcé, Olivier Passet revient sur le « fiasco paranoïaque de la politique sociale d’Emmanuel Macron ». Par ses réformes du chômage et de la retraite, le retrait de nombreuses taxes pour les plus riches et d’autres mesures d’austérité, le président de la République a revigoré les acteurs du combat social.

Emmanuel Macron apparaît comme le président des riches qui défend les intérêts de la finance internationale et d’un capitalisme prédateur. A l’instar de ce qu’annonce le nouveau livre d’ Emmanuel Todd, il s’agit bien du retour de la lutte des classes au XXIème siècle.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Joaquin Phoenix : « Je pense que nous nous sommes déconnectés du monde naturel »

La carte de la France en 2070 si rien n’est fait contre le réchauffement climatique