in ,

Les pompiers vont occuper la place de la République à Paris pendant toute une semaine


Les pompiers sont décidés à se faire entendre. Après la manifestation « sabotée » du 15 octobre, les sapeurs-pompiers s’organisent pour l’occupation de la Place de la République afin de dénoncer leurs conditions de travail.

A l’appel du syndicat SUD-SDIS, les pompiers prévoient 5 jours de grève et occupation de la Place de la République du lundi au vendredi dans un « village pacifique ».

« On va monter avec des sacs de couchage, ce sera le camping. Pendant 5 jours, ils comptent veulent dénoncer un manque d’effectifs alors que l’activité est de plus en plus importante au quotidien: « Imaginez, vous êtes à table à midi vous sortez d’une nuit et vous repartez tout de suite parce qu’il faut aider les copains. Ça ne va pas tenir longtemps », explique Samuel, pompier à Nîmes.

Face à la colère sociale, à leur opposition des retraites et aux agressions toujours plus nombreuses, les soldats du feu veulent que le gouvernement réagisse immédiatement. Les pompiers veulent des moyens et notamment l’augmentation des effectifs.

« Quasiment tous les jours ont a des réunions mais les solutions ne sont pas trouvées. On nous salue toute l’année par rapport aux feux dans le midi ou les inondations mais la reconnaissance ce n’est pas seulement des déclarations », fait valoir Remy Chabbouh, le secrétaire national de SUD SDIS qui appelle à la mobilisation.

Les pompiers espèrent être rejoints par le personnel soignant, les manifestants de jeudi contre la réforme des retraites et tous les français en colère face au manque de justice sociale.

La répression policière contre la manifestation des pompiers le 15 octobre 2019 avait choqué les français. Des vidéos montrant des témoignages de sapeurs-pompiers touchés par des balles de LBD avaient fait le tour du monde.


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

La pollution c’est de ma faute ? Philippe Bihouix

5 décembre : sueurs froides et théorie du complot au sommet de l’Etat