in ,

Les grévistes coupent l’électricité des grosses entreprises et rétablissent le courant chez les pauvres


Les grévistes sont décidés à faire plier Emmanuel Macron qu’ils ont désigné comme responsable de cette nouvelle réforme des retraites.

Pendant que les cheminots provoquent des perturbations dans les gares, les employés de l’énergie ont décidé d’agir en coupant l’électricité des riches pour la redistribuer aux pauvres.

A Bordeaux, la CGT Energie est « entrée en lutte » face à un gouvernement qui veut les « faire travailler jusqu’au bout de leur vie ». En plus des manifestations, les travailleurs en grève s’organisent et coupent l’électricité ou le gaz des grandes entreprises et rétablissent le courant chez les plus pauvres.

Les précaires énergétiques qui n’ont plus le droit au gaz ou à l’électricité pour des impayés ont la bonne surprise de voir leur logement de nouveau chauffé !

« On prend les kilowatts des plus riches et on les redonne aux plus pauvres. »

Une stratégie qui fonctionne comme en témoigne les nombreux commentaires sur les réseaux sociaux.

A Béziers, les grévistes d’Enedis se sont introduits dans la centrale d’alimentation électrique afin de basculer l’ensemble des clients du réseau en « heures creuses ».

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire
  1. Pingback:

  2. Pingback:

  3. Pingback:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« On veut couper la tête du roi! », une députée obligée d’annuler un atelier sur les retraites face à une foule en colère

Déclaration solennelle de la Cgt-Energie-Paris