in ,

La commune de Vergèze annonce la fin des corridas sur son territoire

La ville de Vergèse dans le Gard a décidé de mettre fin à la pratique de la tauromachie. Le conseil municipal a évoqué des raisons liées à la sécurité.

« Il n’est pas question ici de débattre de l’interdiction de la corrida et en aucun cas de porter un jugement moral ou philosophique sur cette pratique, explique la maire Pascale Fortunat-Deschamps. Les corridas sont légales chacun est libre de les apprécier, d’y assister ou pas. »

Chaque année, la ville accueille au printemps dans ses arènes les passionnés de corrida. En 2021, ce ne sera plus le cas pour la sécurité des habitants.

« Ces férias génèrent aujourd’hui de trop nombreuses et trop lourdes contraintes pour une commune telle que la nôtre. »

La mairie évoque un accident survenu en 2018. Elle a « démontré nos insuffisances à organiser en toute sécurité ce type de manifestation ».

Pour ne pas bousculer les habitudes, la mairie a décidé de remplacer la féria du Rhôny par un week-end festif taurin. Des activités seront organisées comme des courses camarguaises, des taureaux piscines ou encore des spectacles équestres.

Cette décision passe mal pour le club taurin Fiesta Brava qui a annoncé qu’il se retire « de toute animation taurine du village ».

La question du bien-être animal refait surface chaque année avant la saison des férias. Une tradition du sud de la France qui fait polémique notamment à cause de la corrida qui met en scène un duel entre un homme et un taureau à l’issue duquel le taureau est mis à mort ou, exceptionnellement, gracié. 

VOIR AUSSI : Le bien-être animal à l’Assemblée nationale – Guillaume Meurice

Lire l’édito : « La fin du monde approche et c’est une bonne nouvelle » : mouais… (édito)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    BTP et climat : des bâtiments “zéro émissions” déjà possibles

    La pollution de l’air coûte 166 milliards d’euros par an aux européens