in ,

Interpellation de Cédric Chouviat : l’autopsie évoque une asphyxie « avec fracture du larynx »


Rebondissement dans l’affaire de la mort de Cédric Chouviat après une interpellation policière musclée. L’autopsie a révélé que ce père de cinq enfants est mort à la suite d’une asphyxie « avec fracture du larynx ».

Selon les premiers éléments de l’autopsie rendue publique le 7 janvier, Cédric Chouviat est mort à la suite d’une asphyxie avec fracture du larynx lors de son interpellation.

“Les premiers éléments communiqués au parquet par les médecins légistes” font ”état d’une ‘manifestation asphyxique avec une fracture du larynx’”, affirme le parquet.

Cédric Chouviat, livreur, avait d’abord été arrêté par la police parce qu’il était au téléphone sur son scooter. L’interpellation a dérapé et l’homme de 42 ans aurait été plaqué au sol par trois policiers. Transporté dans un état critique à l’hôpital, Cédric Chouviat est mort dimanche à 3h30 du matin, selon le parquet.

Les policiers avaient accusé Cédric Chouviat d’avoir « eu un ton irrespectueux et agressif ».

 «Au moment de repartir, il s’est mis à insulter les policiers qui ont décidé de l’interpeller pour outrage. Il a résisté lors de l’interpellation et a fait un malaise cardiaque.» 

L’avocat de la famille, Maître Alimi a pointé du doigt ce qu’il juge être des omissions volontaires sur la violence de l’interpellation.

«La préfecture a oralement éludé auprès des journalistes, et cela volontairement, l’interpellation violente, la clé d’étranglement et le plaquage ventral», dit-il à Mediapart.

L’avocat Arié Alimi, connu pour son combat au sein de la Ligue des Droits de l’Homme, a pris l’affaire en main ce week-end. Après un appel à témoin, l’avocat a obtenu plusieurs vidéos qui pourraient confirmer la thèse de la bavure policière.

Ce matin, le père de Cédric Chouviat a tenu une conférence de presse en compagnie de sa belle fille désormais veuve et de ses avocats.

« C’est pas un voyou qui a agressé mon fils, c’est la police! [..] On a assassiné mon fils! », a déclaré le père de la victime devant la presse.

D’autres investigations médico-légales sont prévues, indique le procureur Rémy Heitz, qui annonce avoir ouvert une information judiciaire pour “homicide involontaire” afin de faire la lumière sur cette interpellation.


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

Tensions entre l’Iran et les États-Unis : « Si le pétrole flambe, toutes les économies seront touchées »

Et si l’Iran avait trouvé le point faible des Etats-Unis ?