in ,

Des policiers arrachent la caméra d’un gilet jaune et le violentent | VIDÉO


Hugo est designer. Ce samedi 12 septembre, il s’est rendu à la manifestation autorisée des gilets jaunes au rond-point de Wagram. Après son départ, il a croisé dans les rues de Paris des policiers. Le jeune homme ne représentait aucun danger mais a été violemment arrêté par un agent de police. Sa caméra a été arrachée et jetée par terre, mais elle a continué de filmer.

Hugo, hypersensible et militant écologiste, a vu de ses propres yeux les abus de la police. Il a été pendant plusieurs minutes menotté, assis à terre et insulté par une personne dont on ne connait pas la fonction. Ce dernier a pu agresser verbalement Hugo qui est pourtant resté très poli.

Malgré les menaces et humiliations, Hugo est ressorti du commissariat, sans même un rappel à la loi, encore plus convaincu par ses idées humanistes.

« Entre intimidation, infantilisation, irrespect, maltraitance physique et morale, j’ai pu rentrer chez moi, sain et sauf, mais définitivement choqué par cette interpellation abusive », écrit Hugo qui a posté l’ensemble des images sur Youtube.

Les internautes ont été nombreux à critiquer cette énième interpellation contre un citoyen qui n’avait rien à se reprocher. Le droit de manifester est en péril en France.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maires écolos : le péril vert – Le Moment Meurice

Donald Trump au sujet du climat : « Ça va finir par se refroidir »