in ,

Gérald Darmanin : « Je me ferais le plaisir de passer une soirée, une nuit, une journée avec madame la sénatrice » | VIDEO


Gérald Darmanin a tenu des propos sexistes lors de la commission d’enquête du sénat sur la pandémie de Covid-19. Suite à une question de la sénatrice Marie-Pierre de La Gointrie, le Ministre de l’Intérieur a répondu en faisant des allusions plus que déplacées.

« Comment concevez-vous de concilier votre rôle de défenseur du respect de l’ordre public et celui de défenseur des droits humains ? », a demandé la sénatrice après la décision du Ministre d’interdire la distribution de repas aux migrants dans le centre-ville de Calais.

S’il a d’abord répondu factuellement, Gérald Darmanin s’est permis un commentaire sexiste :

 « Je me ferais plaisir de passer une soirée, une nuit, une journée avec madame la sénatrice à Calais, à la rencontre des habitants… ».

Un sous-entendu, qui a été rythmé par les rires gras d’une partie de la salle, et ponctué par un gloussement du membre du gouvernement. En colère, Marie-Pierre de La Gointrie a publié sur Twitter les images de la « réplique sexiste » en question déjà vue plus de 260 000 fois en moins de 24 heures.

Les propos de Gérald Darmanin ont également choqué les internautes sur les réseaux sociaux qui l’ont accusé de profiter de son impunité. Le Ministre de l’Intérieur a été accusé à plusieurs reprises par des femmes qu’il aurait rencontrées alors qu’il était maire de Tourcoing. Une plainte pour viol a été classée sans suite tandis qu’une autre pour abus de faiblesse a permis l’ouverture d’une enquête préliminaire. L’ancien maire aurait entretenu des relations sexuelles avec une femme en détresse qui cherchait un logement.

« Il m’a (…) dit que mon dossier logement, il allait s’en occuper. Il m’a pris la main et il l’a posée sur son sexe. J’avais compris ce qu’il voulait. J’ai déboutonné son pantalon et je lui ai fait une fellation », a raconté « Sarah » sur Mediapart.

Les associations féministes ont dénoncé à plusieurs reprises sa nomination en tant que Ministre de l’Intérieur. Elle dénonce notamment le conflit d’intérêt puisque le Ministre a autorité sur la police alors qu’une enquête est en cours.

LIRE AUSSI : L’affaire de « trafic d’influence » visant Gérald Darmanin classée sans suite par le parquet de Paris

LIRE AUSSI : Gérald Darmanin interdit la distribution de repas aux migrants de Calais par les associations non-mandatées

Likez notre page facebook!


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Limoges. La cantine sert les légumes bio du potager municipal

Non-port du masque : Gérald Darmanin annonce 45 000 verbalisations et se fait recadrer