in , ,

Témoignage d’une étudiante infirmière en première ligne à Mulhouse payée 1,40 euros de l’heure


Laure Mougel, étudiante infirmière en Alsace, a été réquisitionnée à l’hôpital de Mulhouse pour soutenir les soignants qui manquent de moyens et de personnels.

La jeune femme raconte l’enfer qu’elle vit en première ligne dans le plus important cluster de France. Si cette aide soignante prend les mêmes risques que ces collègues, elle est payée beaucoup moins.

« On prend des risques pour seulement 1,40 euros », explique Laure Mougel.

Une nouvelle démonstration de la précarité des étudiants en France et notamment ceux qui travaillent au jour le jour pour soutenir “l’effort de guerre” demandé par Emmanuel Macron.

Les soignants demandent depuis maintenant un an plus de lits, plus de personnels et des augmentations de salaires pour tous ceux qui font fonctionner l’hôpital public. Ces demandes avaient jusqu’à présent été rejetées par le Ministère de la Santé dirigée par Agnès Buzyn avant sa démission.

Partagez à vos amis:

Commenter

Suivez issues.fr sur les réseaux sociaux:


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Un médecin contaminé témoigne : “L’Etat a absolument rien prévu ! C’est un scandale !”

« On a la peur au ventre » affirme Saïd, éboueur au travail malgré le coronavirus