in , ,

Edouard Philippe confirme qu’Agnès Buzyn avait prévenu le gouvernement sur la dangerosité du coronavirus


Lors de son allocution télévisée mardi soir, Edouard Philippe a confirmé que l’ex-Ministre de la Santé, Agnès Buzyn, avait prévenu le gouvernement sur la dangerosité du coronavirus.

“Quand j’ai quitté le ministère, je pleurais parce que je savais que la vague du tsunami était devant nous. Je suis partie en sachant que les élections n’auraient pas lieu”, affirme l’ex-Ministre de la Santé au journal Le Monde.

Dans cet entretien, elle a expliqué avoir accepté de remplacer Benjamin Griveaux en pensant que les élections municipales n’auraient pas lieu. Elle avait d’ailleurs envoyé des messages à Emmanuel Macron et Edouard Philippe pour leur annoncer que la situation était extrêmement compliquée.

“Le 11 janvier, j’ai envoyé un message au président sur la situation”, indique l’ex-ministre. Elle assure même avoir prévenu Édouard Philippe dès le 30 janvier pour l’avertir “que les élections ne pourraient sans doute pas se tenir”. 

Agnès Buzyn, critiquée pour avoir quitté ses fonctions en pleine crise sanitaire, explique qu’elle l’a fait pour soutenir son parti qui n’avait aucun candidat pour la Mairie de Paris. De son côté, elle a assuré ne penser qu’au coronavirus et la situation qui allait se dégrader.

“Depuis le début je ne pensais qu’à une seule chose : au coronavirus. On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade. La dernière semaine a été un cauchemar. J’avais peur à chaque meeting. J’ai vécu cette campagne de manière dissociée”. 

La confirmation ce soir d’Edouard Philippe après une question d’Anne Lapix montre un manque flagrant de préparation du gouvernement pour affronter le coronavirus malgré les inquiétudes de la Ministre de la Santé. La France manque de masques, d’équipements de protection, de liquide désinfectant alors que les informations venues de Chine étaient déjà alarmantes. Le Royaume-Uni a d’ailleurs passé des commandes aux sociétés françaises avant le gouvernement français. Un comble !

LIRE AUSSI : Patrick Pelloux (médecin urgentiste) : “15 millions de personnes pourraient être contaminées” en France

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Crise financière et économique | « Arrêtons de rêver ! Macron nous enfume! », dit Olivier Delamarche

Un camion avec 20 000 masques braqué devant l’hôpital Tenon