in , , ,

De l’Australie aux gilets jaunes | EDITO


L’Australie a favorisé l’industrie du charbon, la privatisation de l’eau (qui est maintenant entre les mains de financiers qui spéculent), la réduction des services de secours comme les pompiers. Les australiens s’attendaient à quoi à part une catastrophe ? 

En Californie c’est pareil.  Les riches se payent des pompiers privés pour protéger leurs villas des feux quitte à laisser leurs voisins brûler. Pendant ce temps, Donald Trump a supprimé toutes les lois environnementales.  Mais croyez-vous que la finance arrêtera une sécheresse ou un incendie géant ? 

En France, Macron veut faire la même chose.  Il privatise tout et oppose gilets jaunes et écologistes.  Pourtant les deux sont liés et c’est pour ça que le patron d’Europe Ecologie Les Verts ne doit pas se tromper de combat. Ses alliés sont ceux qui luttent contre les inégalités et les privatisations pas les beaux parleurs au pouvoir. 

Au-delà du débat sur la réforme des retraites, c’est un projet de société pour lequel il faut se battre. Moins d’inégalités, moins de consommation, plus de répartitions des richesses et plus de respect de la nature qui nous entoure.

Il faudra réinventer une façon de gouverner et de vivre.  Cela ne veut pas dire habiter obligatoirement dans une ZAD mais savoir aussi que la vie d’un influenceur Instagram ne doit pas être ce qui nous fait rêver. 

A mon avis, seul un changement politique et social radical nous permettra de voir le monde autrement. Semaine de travail de 4 jours ? Repeupler les campagnes grâce à une agriculture moins industrielle ? Plus de pouvoir aux régions voire aux départements pour impliquer davantage les citoyens dans les questions du quotidien ? Une démocratie plus locale et moins professionnelle ? Favoriser les métiers qui comptent comme ceux de la santé, de la terre ou de l’ingénierie ?

Dans tous les cas, la mobilisation des gilets jaunes que Macron avait cru pouvoir renvoyer à la maison avec une enveloppe de 10 milliards a montré un problème bien plus profond qu’une simple question sociale.  Il y a désormais chez de nombreux français une volonté de changer le système.

La Rédaction Issues.fr

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Selon des experts britanniques, le mystérieux virus chinois pourrait déjà avoir touché 1700 personnes

« Gilets jaunes : police en roue libre, révolte sans limite »