Témoignage d’Anasse Kazib, syndicaliste, menacé de mort par un responsable du Rassemblement national

Le Média a réalisé un “Face cam” avec Anasse Kazib afin d’évoquer les menaces de mort qu’il a reçu sur Twitter de la part de Thierry Veyrier, un responsable du Rassemblement National du Val-de-Marne.

Ces attaques sont d’autant plus choquantes qu’elles interviennent seulement 24 heures après le déclenchement de la polémique sur Danielle Obono dépeinte en esclave par l’hebdomadaire d’extrême droite Valeurs Actuelles.

Les militants de gauche issus des “quartiers populaires” ou de l’immigration sont régulièrement pris pour cible par des responsables politiques d’extrême droite afin de discréditer le combat social. Il en est de même pour les écologistes qui doivent faire face à la diabolisation de chroniqueurs qui ont pignon sur rue à la télévision. Début juillet, Eric Zemmour déclarait : “le vert des Verts correspond, comme par hasard, au vert de l’islam. Il y a une alliance composite entre tous ces gens qui est derrière le vote Vert”.

LIRE AUSSI : Le syndicaliste Anasse Kazib menacé de mort par Thierry Veyrier ( responsable RN)

Donald Trump appelle ses partisans à tricher en votant deux fois aux prochaines élections

Bruxelles : 44% de cyclistes en plus lors de la rentrée scolaire