in ,

Malgré 7 milliards d’euros de soutien de l’Etat, Air France pourrait supprimer 8000 à 10000 emplois


Le gouvernement a promis près de 17 milliards de dollars pour soutenir Airbus, Air France et son industrie aéronautique notamment pour sauver les emplois. Quelques jours après cette annonce de Bruno Le Maire, la compagnie aérienne Air France vient d’annoncer qu’elle allait supprimer entre 8 et 10 000 postes.

L’unité Air France-KLM souhaite proposer le départ volontaire d’environ 300 pilotes, 2 000 PNC et 6 000 personnels au sol, selon Bloomberg. Les réductions pourraient toucher environ 17% des travailleurs.

Les prêts avantageux faits par le gouvernement devaient permettre de garantir 100 000 emplois au cours des six prochains mois dans le secteur de l’aéronautique.

La somme de 15 milliards d’euros annoncée par Bruno Le Maire comprend 7 milliards d’euros de soutien à Air France. Le Ministre de l’Economie et des Finances avait déclaré que les compagnies aériennes seraient autorisées à retarder le paiement des prêts jusqu’à un an, afin de sauver des emplois chez les avionneurs Airbus ( EADSF ) et Dassault ( DASTF ) ainsi que chez les fournisseurs de composants aérospatiaux Safran ( SAFRF ) et Thalès.

Pour les syndicats, la suppression de 15 à 20% des effectifs chez Air France est un scandale surtout après l’annonce du gouvernement.

« On considère que c’est proprement scandaleux que l’argent public donné par l’État à une entreprise comme Air France ne soit pas conditionné à du maintien de l’emploi, à du social. Ces sept milliards du contribuables et citoyens français servent finalement à alimenter les chiffres du chômage », dénonce Vincent Salles, délégué CGT Air France sur Europe 1 ce matin.

Likez notre page facebook!

TUI Group, la plus grande firme de vacances d’Europe, a également annoncé son intention de supprimer environ 580 emplois en France, soit 60% de ses effectifs. Au total, les principales compagnies aériennes, aéroports et agences de voyages européennes ont supprimé environ 90 000 postes.

L’industrie mondiale du transport aérien perdra 84 milliards de dollars en 2020 et 15 milliards de dollars supplémentaires en 2021, selon les prévisions de l’International Air Transport Association mardi. Le groupe industriel a déclaré que la demande de fret aérien et de voyages augmenterait fortement l’année prochaine, mais que les voyages des passagers seraient toujours inférieurs de près de 30% à ceux de 2019.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La police de New-York dissout les brigades anti-criminalité jugées trop violentes

La France perd son pari en Libye face à la Turquie