in , ,

“Aïe! Arrêtez je suis de la presse !”, un journaliste frappé par un policier à Rennes


Capture d'écran vidéo Twitter @MoadabJ

A Rennes, les forces de l’ordre n’ont épargné personne. Le reporter Jonathan Moadab (@MoadabJ) a filmé la manifestation des gilets jaunes à ses risques et périls.

Face à la charge des forces de l’ordre, Jonathan Moadab a indiqué aux policiers qu’il était journaliste mais cela n’a pas suffi. Il a également reçu des coups de matraque.

“Aïe arrêtez je suis de la presse ! “, crie-t-il au policier qui le frappe. Insuffisant pour le policier qui lui rétorque : “Cours ! Je m’en fous !”.

Des propos qui en disent long sur le travail de reporter en France depuis quelques années. Grâce aux journalistes indépendants sur le terrain, les français ont pu découvrir une autre réalité plus sombre que celle présentée dans les médias mainstream.

VOIR AUSSI : A Rennes, les manifestants ne reculent plus face aux charges policières et contre-attaquent

Partagez à vos amis:

Commenter

Suivez issues.fr sur les réseaux sociaux:


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Climat. L’humoriste Thomas Wiesel interpelle le Crédit Suisse

Quand une députée LREM est incapable de donner le nom du fondateur de la sécurité sociale