Un adolescent armé tire sur des manifestants de Black Lives Matter (2 morts)

Deux personnes ont été tuées et une autre blessée dans les rues de Kenosha, dans le Wisconsin, au cours d’une troisième nuit d’émeutes suite à une nouvelle bavure policière. Un jeune homme armé a été filmé en train de tirer sur des manifestants après des échauffourées.     

Une victime a reçu une balle dans la tête et une autre dans la poitrine vers 23 h 45 mardi, selon le shérif du comté de Kenosha, David Beth. Un troisième homme a reçu une balle dans le bras, mais ses blessures ne sont pas considérées comme mortelles. 

Une vidéo mise en ligne sur un téléphone portable montre que l’incident s’est déroulé après qu’un homme a été touché à la tête à l’extérieur d’un garage automobile voisin. Les vidéos montraient l’adolescent armé en train de s’enfuir dans les instants qui ont suivi les coups de feu et on l’entend dire: «Je viens de tuer quelqu’un». 

Des personnes ont été filmés essayant désespérément de faire pression avec un t-shirt sur la blessure à la tête de l’homme blessé alors qu’ils criaient: “Nous devons le garder en vie” et “faites pression, mettez de la pression”. 

Avant la première fusillade, la police pense qu’un conflit a eu lieu dans une station-service entre des «milices autoproclamées» prétendant protéger les entreprises locales et des manifestants. Les images du New-York Times montrent que le jeune homme faisait parti d’un groupe d’hommes armés devant le bâtiment d’une société. Armé d’un fusil d’assaut, l’adolescent face caméra indique “faire son job” et protéger les entreprises.

Des vidéos séparées ont capturé l’autre fusillade et montrent un groupe de manifestants suivant le tireur alors qu’il courait au milieu de la rue. Quelqu’un dans la foule demande «Qu’a-t-il fait? et un autre répond que l’homme vient de tirer sur quelqu’un. 

Les images montrent l’homme avec l’arme trébucher et tomber dans la rue avant qu’un poursuivant ne lui donne un coup de pied et qu’un autre semble le frapper avec une planche à roulettes et tente de saisir son arme. Le tireur tire à plusieurs reprises depuis une position assise et touche deux personnes.

Alors que la foule se disperse, le tireur se lève et se dirige vers les voitures de police les mains levés et son fusil semi-automatique en bandoulière. Il est autorisé à quitter les lieux alors que les manifestants crient pour qu’il soit arrêté parce qu’il a tiré sur des gens. 

L’asolescent, qui se nomme Kyll Rittenhouse, a été arrêté tôt mercredi dans sa ville natale, Antioche, Ill., qui est à environ 30 minutes au sud-ouest des manifestations à Kenosha.

Plusieurs publications sur ses comptes réseaux sociaux montrent son soutien à des causes pro-police telles que le mouvement Blue Lives Matter et Humanize the Badge, une organisation à but non lucratif pour laquelle il a dirigé une collecte de fonds sur Facebook à l’occasion de son 16e anniversaire.

Syrie. Une confrontation entre des militaires russes et américains filmée

Le groupe de patients qui a reçu de l’hydroxychloroquine a vu sa mortalité réduite d’un tiers (experts belges)