in ,

A Bordeaux, les policiers matraquent les manifestants qui décident de se défendre


A Bordeaux, l’acte 65 des gilets jaunes a été violemment réprimé par les forces de l’ordre. Les « gardiens de la paix » ont semblé dépassé par des manifestants décidés à ne plus subir les violences policières sans réagir.

Sur les images filmées par le reporter indépendant @Val-stoquer, on peut voir les agents frapper violemment des manifestants avant de se retrouver entourés de citoyens en colère. Certains n’hésitant pas à s’en prendre aux policiers pour venir en aide à leurs amis matraqués.

VOIR AUSSI : La police aligne des citoyens contre un mur et en frappe un violemment

Des citoyens de tous âges qui semblent complètement immunisés aux coups de matraque des forces de l’ordre. La répression toujours plus violente n’a plus aucun effet sur ces manifestants qui subissent depuis plus d’un an les violences policières.

La colère des citoyens est montée d’un cran ces derniers mois notamment à cause d’un manque de dialogue de ce qu’ils nomment « la Macronie ». Le passage en force de la réforme des retraites par le gouvernement d’Edouard Philippe est un nouveau cap dans le fossé qui se creuse entre gouvernants et gouvernés. Malgré la répression policière, gilets jaunes et grévistes sortent dans la rue quitte à risquer de perdre un œil.

VOIR AUSSI : A Bordeaux, un policier armé d’un LBD tire à bout portant sur un manifestant

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Bordeaux, un policier armé d’un LBD tire à bout portant sur un manifestant

Le chef des Affaires étrangères de l’UE met en doute l’engagement des jeunes militants pour le climat