in ,

«49°3 Philippe prend la fièvre, mettons-le en quarantaine» tagué sur la permanence d’Edouard Philippe au Havre


Une centaine d’habitants du Havre se sont réunis devant la permanence d’Edouard Philippe afin de montrer leur mécontentement suite à l’utilisation du 49.3 dans le cadre du projet de loi sur la retraite.

Le Premier Ministre, également candidat aux municipales du Havre, est la nouvelle bête noire des militants de la cause sociale. Edouard Philippe a annoncé à l’Assemblée Nationale qu’il fera passer en force la loi sur les retraites malgré l’opposition populaire et parlementaire.

« C’est complètement anti-démocratique », s’exclame Sophie, une manifestante pour montrer sa grande colère : « Il faut que ça sorte ! »

Selon Paris-Normandie.fr, les manifestants ont jeté des œufs sur la permanence. Une vitre a également été brisée par des coups de poubelles et la devanture taguée et recouverte d’affiches.

« “49° 3 Philippe prend la fièvre, mettons-le en quarantaine”. »

Pour la troisième fois en quinze jours, le local de campagne d’Edouard Philippe a été dégradé. L’ex-chef du cabinet du Premier Ministre, Mohamed Hamrouni, a déclaré qu’il allait « porter plainte pour dégradations ».

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de 47 000 réfugiés ont quitté la Turquie pour l’Europe

Coronavirus. Ces cartes de la NASA montrent la chute spectaculaire de la pollution en Chine